Patrice Peyriéras

Comment parler de Patrice Peyriéras ?


Par quel bout commencer ?

Compositeur ? Arrangeur ? 

 Chef d’orchestre ? Pianiste ?

Tout ça me paraît bien fade !



Vous raconter Patrice, aux côtés de Barbara et Depardieu dans « Lily passion » ?

du « Quatuor » pendant de longues années de triomphe ?

de Michel Legrand sur de nombreuses créations ?

 

Vous parler de ses insolites participations à de gigantesques créations internationales ?

 

Vous dire son attachement profond et le lien privilégié qui le ramène toujours vers Tokyo « où l’on travaille si bien », et où il mène quasiment une double vie ?

 

Je l’ai rencontré pour la première fois alors qu’il composait pour nous une « chansonnette » pour « La Locandiera » de Goldoni que nous jouions 

 Cristiana Réali et moi au Théâtre Antoine.


 Je l’ai ensuite retrouvé pour la création de « Dreyfus » sur un livret de Didier Van Cauwelaert, une musique de Michel Legrand, dans une superbe mise en scène de Daniel Benoin à l’Opéra de Nice.

 

Plus encore que de m’accompagner pour ce projet « Montand »,

il a décidé de le partager TOTALEMENT avec moi .

 

Parce que… c’est ça Patrice : le partage total dans l’enthousiasme, l’écoute de l’autre, l’exigence, la recherche, le travail, le vrai, le BON : 

 celui qui vous empoisonne la vie en répétition, mais qui, d’un coup, 

 vous donne des ailes devant le public.